Je sème et je récolte

Ce matin nous avons rendez-vous avec Monsieur Amadou Bocar Diouf au poulailler. Dans un hangar, 200 poulets de « chair » nourris au grain et dans un autre des canards et des poules bio, élevés en plein air et nourris aussi au grain.

Amadou nous a expliqué et montré comment tuer le poulet, le vider, le plumer et l’emballer pour la livraison dans les hôtels alentour.

Nous avons visité son verger : citronniers, pamplemoussiers, pommes cannelle et corossols.

Il a ensuite attelé Etoile à la charrette et nous sommes parties pour la ferme des 4 chemins qui pratique l’agroécologie et les produits bio. Ce sont deux Françaises qui sont à l’origine du projet. Elles ont financé l’installation de cette ferme et rémunèrent les employés. Elles ont également mis en place un jardin communautaire pour les femmes du village de Toubab Dialaw qui se situe en face de la ferme. Elles leur fournissent les semences et l’eau, ainsi elles sont autonomes et peuvent vendre leur production et nourrir leur famille. Elles ont un statut social.

Dans la ferme de 1.6 hectares, il y a plusieurs secteurs : le verger, le potager, herbes aromatiques, herbes médicinales disposées en forme de mandala, un coin pour les semences et un laboratoire.

Quatre employés y travaillent et forment des étudiants sénégalais tout au long de l’année. Les labours sont faits soit à la main ou avec un cheval. Les produits peuvent être achetés sur place et/ou préparer en panier et/ou vendus sur le marché de Toubab.

Nous avons été subjugués par la beauté de cette ferme, ouverte que depuis 4 ans et déjà en pleine activité rentable.

Nous avons été ravies de constater à quel point les initiatives diverses et variées s’implantent un peu partout autour de Toubab Dialaw en pleine brousse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *