Bilan et perspectives d’avenir …

Bonjour à tous/tes,

Vous qui nous soutenez depuis la première heure, vous qui suivez ce projet depuis le début, initié par Dune (11 Ans), vite rejointe par 2 éducatrices Montessori (Danielle et Marina) puis par une jeune étudiante (Armelle).

Le Bilan des interventions 2018 :

Grâce à vous, nous avons pu organiser :

Février 2018 : Initiation à la Pédagogie Montessori, Installation des classes.

Une première session de formation de 15 jours, financée par vos dons à travers la « Caravane de Dune » et par les participantes elles-mêmes qui ont financé leur voyage et leurs frais sur place.

  • 100 kg de fournitures scolaires et de matériel Montessori.
  • Diverses réalisations de fiches de travail individuel en langage, adaptées à la culture locale, ainsi que des fiches pour les mathématiques et la géographie.
  • 2 semaines de formation à la pédagogie Montessori (une semaine avec les enfants, la deuxième semaine seulement avec les éducateurs/trices sur place).
  • La réalisation du mobilier des 3 classes et la réinstallation des classes dans le double respect de la pédagogie Montessori et de la culture locale.

Mai 2018 : Consolidation de la formation des éducateurs/trices 3/6 ans et mise en place du matériel pour les 6/8 ans.

Une nouvelle session de formation financée par vos dons à travers la « Caravane de Dune » et par l’école Djarama qui a financé le billet d’avion de Danielle. Celle-ci a financé ses frais sur place.

  • Danielle est retournée compléter cette formation auprès des éducateurs/trices et mettre en place un choix de matériel éducatif pour les enfants.
  • Marina a participé activement à cette action puisque de France, elle a préparé et fabriqué d’autres fiches de travail scolaire pour les 6/8 ans et 8 /10 ans.

Août 2018 : Visite des nouvelles installations et perspectives d’avenir

Une rencontre au Sénégal avec Dune (et sa famille), Patricia (la fondatrice de Djarama), Alessandro le directeur et Zeno leur fils (11 ans), pour définir les besoins et découvrir les nouvelles évolutions de l’école.

Septembre : Préparation de la rentrée.

Des sessions de travail en France avec les équipes encadrantes du Sénégal.

  • Réflexions sur la mise en place des équipes et des classes pour la rentrée 2018/2019.
  • Élaboration de nouvelles fiches de travail.

Des contacts permanents entre les équipes françaises et sénégalaises, et de nombreuses et tardives réunions de travail …

Liens avec les autres associations : Des associations françaises soutiennent le projet, Djarama France, Solida’rire (étudiants en école d’ingénieur à Grenoble qui ont construit les classes).

Ces Interventions passées ont été très positives, grâce à la proche collaboration et aux échanges réguliers entre les équipes.

Sur place, des avancées significatives :

Cette année l’école vient de doubler son effectif et couvre tout le cursus primaire du Préscolaire au CM2 (ouverture de la classe cette année), un public d’enfants de plus en plus varié fréquente l’école.

L’école est aujourd’hui composée de 3 cases-classes (chacune étant ouverte afin que plusieurs groupes d’âge puissent interagir), un bureau, des sanitaires, un potager, une grande cour ….

Une nouvelle classe et un bureau (toujours Eco-Construits) sont donc sortis de terre cette année.

Une nouvelle directrice a pris ses fonctions en Septembre, des cours de Wolof (oral et écrit) ont été ajoutés au cursus…

Les enfants sont heureux de travailler dans ce cadre propice à l’apprentissage et leur épanouissement.

Pérenniser le projet :

A la demande des enseignants de Djarama, il est cependant important de poursuivre la formation des éducateurs/trices, notamment en primaire de façon à ce qu’ils/elles puissent eux/elles même former les futurs intervenants/es.

Marina, Danielle et peut-être une autre éducatrice Montessori envisagent de repartir à Djarama pour une nouvelle session de formation durant les vacances de février.

Dune ne pourra pas se joindre à elles (sa classe part au Vatican)

La formation serait faite sur 2 plans : 

  • Formation des éducateurs/trices en présence des enfants les matins dans la classe, en demi-journées.
  • Formation des éducateurs/trices sans les enfants.

Découpage du temps :

  • Une semaine de formation pendant le temps scolaire avec les enfants en matinée, de façon à former à la fois les enfants et les éducateurs/trices.
  • 3 ou 4 jours de formation des enseignants/es sans les enfants (pendant leurs vacances).
  • Une journée de travail et de mise en place des classes avec la directrice pédagogique.

Merci de toute l’équipe de l’école de Djarama : Patricia, Alessandro, Afidi, Nganti, Sabine, Mamadou, Yacine, Gabriel …

Merci de toute l’équipe de Djarama France : Pierre, Valérie …

Merci de toute l’équipe de Paris : Dune, Danielle, Armelle, Marina, Cécile, Rachel, et vous tous ….

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *