Du bois, du bois, on veut du bois !

Ce matin réveil à 7h ! C’est les vacances. Un taxi doit passer nous prendre à 8h pour nous emmener avec nos 3 valises à l’école. Là bas, nous y avons rencontré l’administrateur Sylvain Gomis. Danièle, Dune et Marina sont arrivées dans les classes. Dune chez les petits, Marina et Danièle chez Nganti. Les enfants commencent à bien nous connaitre et apprécient notre présence parmi eux. Nous intervenons comme des éducatrices auprès de Nganti avec laquelle nous avons une réelle complicité. Toutes les classes commencent par des chants et ensuite le travail débute. Comme chaque mardi, la classe de Nganti fait une grande visite du potager avec découverte des diverses plantations. Le prévenant et bienveillant Bâchir consacre un moment avec chaque enfant. Leçon d’agro-écologie du jour : plantation de pieds de tomates. Attention, pour ne pas stresser la plante il faut que les racines soient droites ou à la verticale. Les enfants visitent ensuite le verger, découverte des différentes essences d’arbres : marengo, sapotier, goyavier, manguier, aloe… Au retour, les enfants sont allés admirer leur fresque faite de miroirs, céramiques et objets divers. Après la récréation, reprise du travail avec les ateliers autonomes. Cela se passe vraiment très bien, les enfants suivent les consignes : concentration, respect, silence.  Ils s’adonnent avec ferveur aux travaux choisis par la maitresse. Pendant ce temps, Dune était chez les petits : Ils choisissent leur travail individuellement. Plus tard, dans la matinée Dune a lu des histoires à un petit groupe.
Armelle, quant à elle, est partie à 9h accompagnée d’Alexandro, direction la ville de Rufisque, qui est à plus de 40km, pour aller chercher des planches de bois. 1h de de piste et de route. Après l’achat de fruits et légumes pour nourrir la communauté Djaram’art, il a fallu se déplacer vers deux fournisseurs-menuisiers. Ce sont des entrepôts dans lesquels sont entassées diverses planches de bois avec différentes longueurs et largeurs. Il faut se présenter avec les mesures au menuisier qui cherche, accompagné de son maitre, la bonne taille de planche. Alexandro a vaillamment négocié les prix mais ce n’est pas finit, il faut les raboter. Cela nécessite d’aller vers un autre entrepôt équipé de tout le matériel nécessaire : ponceuse, raboteuse et scie circulaire… Les bruissements de machine raisonnent dans l’atelier et les copeaux de bois voltigent. Le temps s’étire, cela fait maintenant 5h qu’ils sont à Rufisque. 15h, retour à la maison mais mission accomplie, les planches sont prêtes pour monter les étagères.
17h, promenade sur la plage et ramassage de coquillage. Nous allons bientôt gouter au jus de Bisamp préparé par Ndeye.

3 Replies to “Du bois, du bois, on veut du bois !”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *